Micro casque Sennheiser PC150  :

L'utilisation d'un micro-casque est plus confortable que l'utilisation d'un micro et du HP du transceiver ou d'un HP externe, plus particulièrement dans le cas d'un concours.

A la vue des prix des micro casques proposés chez Heil par exemple afin d'avoir un minimum de qualité j'ai cherché une autre solution. Sur le marché il existe un large panel de micro-casque utilisés plus souvent pour la vidéo conférence ou les jeux. Le choix est important avec une gamme de prix étendue et un choix de modèles et de marques important, Boss, AKG ou Sennheiser

Etant déjà utilisateur d'un Sennheiser, j'ai à la lecture de différents forum sélectionné le PC-150, après plus d'un an d'utilisation en téléphonie IP, ce casque est très confortable et léger. Toutefois ce casque n'est pas du type fermé donc dans un environnement bruyant ce n'est pas le bon choix.

Ce micro-casque dispose d'un micro de type electret, d'une connectique jack 3,5mm stéréo pour la partie HP et pour la partie micro, il y a également un réglage du volume du casque et un switch de coupure de micro sur le fil du micro-casque.
Utilisation sur un transceiver : Avec un micro de type électret il est indispensable de lui fournir une alimentation pour qu'il fonctionne. Heureusement sur les transceivers il existe très souvent une tension continue positive sur la prise micro (de +5V à +13,8V).

Dans tout les cas il est indispensable de faire une petite adaptation constituée au minimum d'une résistance et d'un condensateur. Le montage sera inséré dans un petit boitier où se trouvera aussi un connecteur permettant de connecter une pédale PTT.

Suivant le transceiver il faudra adapter la valeur de la résistance suivant la tension disponible sur la prise micro et la valeur du condensateur qui permet de bloquer la présence éventuelle d'un tension continue et d'adapter l'impédance du micro à l'entrée micro du transceiver.

Voici quelques valeurs de bases pour la résistance : 2,2 ko pour une tension de 5V, 4,7-6,8 ou 9,2 ko pour une tension de 8/9V et 10 ko pour une tension de 12V, mais suivant les micros il est possible que cela soit différent.

En ce qui concerne le condensateur une valeur entre 100 nF et 10 µF peut être utilisée, des tests doivent être fait afin de trouver la bonne valeur car comme il est indiqué sur le site http://www.sonelec-musique.com :  la valeur devra être plus élevée si l'impédance d'entrée du montage qui suit est faible, alors qu'une valeur faible conviendra très bien si l'impédance d'entrée est élevée. L'utilisation d'un condensateur polarisé ou non polarisé est possible.

Les premiers essais effectués avec Gwenael F4FHZ et son Icom IC-7000 sont très bon. La modulation est par contre plutôt plate. Eventuellement il est possible d'ajouter un egaliseur ou un filtre afin de favoriser les fréquences aigues plus adéquates lors des contests.

Pour information :
Sur l'IC-7000 une résistance de 6,8 ko en série sur le +8V et un condensateur de 2,2 µF en série sur le micro.
Sur le TM-255, une résistance de 6,8 ko en série sur le +8V et un condensateur de 4,7 µF en série sur le micro (avec 10 µF la modulation est très faible).

Connectique du jack stéréo micro et schéma :

                

Sources d'infos :
http://f6kbg.r-e-f.org/F8CED/adaptateur_micro_casque%20_RJ45_yaesu.pdf
http://www.g4ilo.com/k2_headset.html
http://www.hamuniverse.com/w6jmfpcheadsetadpt.html
http://www.kr1st.com/micamp.htm
http://www.sonelec-musique.com/electronique_bases_alim_micro_electret.html

> Sommaire