Le réseau HAMNET est un réseau comparable au réseau Internet à la différence qu’il est réservé à l’usage des radioamateurs. Cela signifie donc qu’il est possible sur le réseau HAMNET de réaliser tout ce est réalisable sur Internet et surtout de pouvoir utiliser bon nombre de logiciels et faire transiter par ce réseau différents types de flux, le champ d’utilisation est donc vaste.

Ce réseau existe depuis de nombreuses années chez nos voisins Allemand et aux USA (ci dessous le réseau à l'été 2015), il commence à se développer de façon significative en France depuis 2013/2014. Le bout de réseau le plus important sur la fin 2014 est celui de l’IDF avec des ajouts de stations réguliers. Dans l’ouest de la France plusieurs OMs ont menés des essais et réalisés des démonstrations (35 et le 44).



Les liens ci après sont une bonne base d’informations qu’il est préférable de consulter avant de commencer :
Présenation du Hamnet Limousin : http://www.f8kfz.org/wp-content/uploads/2014/03/hamnet-Limousin.pdf
CR d’essais Hamnet par Eric F1SMV : http://f1smv.fr/hamnet-20/index.html
Présentation pat F4DYW : http://f4dyw.free.fr/hamnet.html
Site Hamnet IDF : http://www.hutin.org/f6cnb/
Site de nos voisins Allemands : http://www.ruhrlink.org/
Base Hamnet avec l’ensemble des sites : http://hamnetdb.net/

Pour se connecter au réseau HAMNET en mode station / client il est préférable d’avoir une vue directe sur le point d’accès (AP) en 2,3GHz et encore plus en 5,7GHz pour espérer obtenir une connexion avec un débit correct et surtout stable. Avant de s’équiper il est donc important de voir quel sont les AP disponibles aux alentours car il existe, c’est le cas de l’IDF, des AP en 2,3 et des AP en 5,7GHz.

Au niveau matériel plusieurs solutions, soit modifier des équipements obsolètes (WRT54, FONera, ...) ou bien utiliser des équipements Ubiquiti et Microtik, solution la plus simple à mettre en oeuvre. J’ai choisi la facilité en m’équipant en 2,3GHz avec deux Nanostation M2 de chez Ubiquiti et une station Mikrotik SXT lite2 et en 5,7 GHz avec un AirGrid M5 de chez Ubiquiti. En terme de prix il faut compter entre 65 et 95e pour une Ubiquiti Nanostation M2 en fonction du pays et du vendeur (plaquette de présentation de la Nanostation et le guide d’installation rapide),
un peu moins pour une Mikrotik SXT Lite2 (pas de fonction AP).

Pour se connecter à un AP il n’est pas nécessaire de demander une adresse IP, le DHCP étant actif sur les AP, pour faire des tests c’est parfait. Pour une installation fixe et avec un projet de service (serveur web, webcam, websdr, etc) il est préférable de faire une demande d'IP.

A la réception de la Nanostation j’ai procédé à son déballage et à sa mise en route (cr en pdf 1,1Mo), la configuration et la première connexion a été faite sur le réseau IDF via l’AP de la gare de l’EST avec les conseils éclairés de Rémi F6CMB afin de correctement configuré la Nanostation M2. La deuxième connexion s’est faite aussi en IDF via un autre AP, celui de Saclay.

Une fois connecté à HAMNET il est possible d’accéder à une importante source d’information principalement en allemagne avec le forum db0tv (http://forum.db0tv.ampr.org/). En France un forum a été ouvert, HAMNET-REF, mais depuis juin 2016 il n'y a plus d'activités.

A propos de service il existe une distribution spéciale HAMNET pour RaspberryPI créée par Franck DL3DCW :
HAMserverPI
. Cette distribution est idéale pour démarrer rapidement et facilement un service sur le réseau.

Fin 2015, fin 2016 projet toujours en stand by.


> Sommaire