Multi-doublet

Finalement l'installation d'une antenne Conrad Windom ne s'est pas faite, retour à l'antenne de base, le doublet ou dipole dans une version multi-dipoles.

Rien de plus simple dans la réalisation de cette antenne plusieurs dipoles connectés ensembles et un balun 1:1 (ou un chock balun). L'antenne sera montée en V inversé avec un angle d'environ 120° et orientée EST/OUEST soit un rayonnement vers le NORD et le SUD.

N'ayant rien trouvé à propos de l'espacement entre les dipoles, j'ai choisi un espacement pifométrique de 15cm entre les trois dipoles (un sur 40m, un sur 20 et 10m).

En terme de réglage le multi-dipoles en place, commencer par la bande la plus basse, attention le réglage d'une bande influe sur les autres, il est préférable de replier que d'utiliser la pince coupante. Le fil électrique utilisé est du multibrin de cuivre, section 1,5².

Sources :
http://f5zv.pagesperso-orange.fr/RADIO/RM/RM08/RM08G03.html
http://f5ad.free.fr/ANT-QSP_Descriptions_Deca.htm (section dipoles)

10/05/2011 : Premières mesures de ROS :
Le multi-doublet est installé et voici les premières mesures de ROS, ayant coupé large les dipoles il y a pas mal à couper pour remonter en fréquence.

Creux  de ROS :
6,785 MHz : ROS : 1,2 / Rs : 46 Ohms
13,941 MHz : ROS : 1,4 / Rs : 64 Ohms
27,406 MHz : ROS : 1,2 / Rs : 51 Ohms
Et pour voir : 49,6 MHz : ROS : 2,3 / Rs : 22 Ohms

Les première écoutes sont très bonnes, largement supérieur à la Conrad Windom au même endroit et surtout le niveau de bruit est bien inférieur.

15/05/2011 : Premiers réglages avec l'aide d'un MFJ-269 qui facilite grandement les mesures :
Connaissant les fréquences des creux de ROS mesurés et les fréquences des creux de ROS souhaités, il est simple de calculer combien couper.
Au départ :                                                             Pour la fréquence souhaitée, il faut donc enlever :
6,785 MHz : ROS : 1,2                                         pour 7,100 MHz  il faut couper 46,58 cm sur le dipole 40m
13,941 MHz : ROS : 1,4                                       pour 14,150 MHz  il faut couper 7,54 cm sur le dipole 20m  
27,406 MHz : ROS : 1,2                                       pour 28,500 MHz  il faut couper 9,98 cm sur le dipole 10m

Résultat de la première coupe sur le dipole 40m, avec 30cm de moins 'pour voir', les creux de ROS sont les suivants :
6,993 MHz : ROS : 1,2 / Rs : 48 Ohms
13,937 MHz : ROS : 1,3 / Rs : 63 Ohms
27,428 MHz : ROS : 1,3 / Rs : 52 Ohms
En faisant un calcul, en coupant 30cm avec comme fréquence de départ 6,785 MHz, pour arriver à 6,993 Mhz cela donne 31,2cm, pas si mal, 1,2cm en plus pour le calcul. Les autres creux de ROS ont légèrements bougés.

Deuxième coupe avec cette fois ci moins 14cm, cela devrait théoriquement donner un creux de ROS sur 40m à 7,100 MHz sur le papier : 
7,090 MHz : ROS : 1,2 / Rs : 48 Ohms
13,938 MHz : ROS : 1,3 / Rs : 64 Ohms
27,448 MHz : ROS : 1,3 / Rs : 53 Ohms

Au tour du doublet 20m avec une coupe de 7,5 cm, voici le résultat.
7,115 MHz : ROS : 1,2 / Rs : 48 Ohms
14,062 MHz : ROS : 1,2 / Rs : 60 Ohms
27,485 MHz : ROS : 1,2 / Rs : 53 Ohms
Le creux de ROS sur le 40m à bougé étonnant et je ne peux pas rallonger, pas très grave sur 7 MHz le ROS est de 1,7 sur 7,200 MHz le ROS est de 1,5.

Un petit test en fréquence sur le 40m, un appel une réponse directe avec une station française du département 76, 59 / 59.

Deux jours plus tard, tests de nuit sur le 20 et le 40m, plusieurs contacts réalisés facilement avec des stations au Venezuela et en Argentine, le multidoublet est véritablement une bonne option. Le multidoublet est positionné en V inversé dans l'axe Est-Ouest favorisant le Nord-Sud, la pointe se trouve à 7,50m environ, les bouts du doublet 40m à environ 3m.

22/06/2011 : Mesures aux MiniVNA. L'utilisation d'un analyseur de réseau comme le MiniVNA apporte un plus dans le réglage d'une antenne. Sur le multidoublet il apparait que les mouvements du doublet viennent modifier les caractéristiques de l'antenne, la partie mécanique est à revoir afin que les mouvements soient moins importants. Il apparaît aussi des perturbations sur l'antenne, peut être la présence de la ligne électrique à proximité, au niveau réception il n'y a pourtant rien.

Mesure sur le doublet 40m :

Minimum de ROS à 7,092 MHz avec 1,2

1,5 de ROS en bout de bande.
Mesure sur le doublet 20m :

Minimum de ROS à 14,024 MHz avec 1,47

1,4 de ROS en bas de bande, 2 en haut de bande.
Mesure sur le doublet 10m :

Minimum de ROS à 27,456 MHz avec 1,31

Doublet encore non réglé.

16/10/2011 : La partie 10m est enfin réglée, - 7 cm environ de moins sur le dipole 10m ce qui a entrainé une légère modification des courbes de ROS des dipoles 40 et 20m, voir sur le document suivant : courbe_ros_multi_dipole_16102011 (PDF).

En comparant les courbes ci dessus à celles réalisées au MFJ ou au VNA, il y a une nette différence. De nouvelles mesures au MFJ seront utiles pour lever le doute.

En terme de fonctionnement, avec la bonne propagation du mois d'octobre sur le 10m, plusieurs contacts effectués en phonie et en WSPR (5W avec des reports d'Australie et du Japon très corrects).

Grace à une boite de couplage auto LDG AT-100 Pro2, l'utilisation de l'ensemble des bandes du 40 au 6m est possible, même si le rendement n'est pas bon partout, logique.


16/12/2011 : Mauvaise surprise après la tempête de la nuit du 15 au 16 décembre, ROS infinie sur le 20 et le 10m. Après inspection casse de deux brins d'un coté du multi doublet et casse d'un brin sur l'autre coté, au même endroit c'est à dire au niveau de la cosse fixé au balun.

Une animation concernant la tempête Joachim avec des vents de 144km/h enregistrés à Belle Ile en mer :



Le multi doublet n'ayant qu'un point d'attache au niveau du balun et des brins, celui ci a tourné sur lui même ce qui a entrainé la casse des brins.

12/02/2012 : Démontage du multidoublet, à part la boite contenant le balun qui est toujours parfaitement propre, les cosses des éléments sont oxydées, les cables de cuivre au niveau des cosses et au bout sont complètement verts et les arrêts en morceaux de dominos sont rouillés. Au démontage, la vis d'un des dominos a même cassé.

Le montage est donc à revoir complètement, au niveau de la fixation des brins sur le balun et au niveau du multidoublet afin d'éviter que celui ci se vrille. De plus une l'antenne réglée il est indispensable de peindre ou de coller du silicone ou quelque chose dans le genre un peu partout pour éviter l'oxydation. Coté fixation sur le pylone, les 'U' en galva fixant le bras de déport sont complètement rouillés après 9 mois, là aussi il faut trouver autre chose.

Donc pour le moment plus rien en HF, peut être l'occasion de repenser l'installation des aériens et du choix des bandes.

18/04/2012 : La BigWheel sera démontée et le balun du multi doublet passera de 8 à 11m environ c'est à dire juste en dessous de la verticale V/UHF. Au niveau des bandes, il y aura une bande de plus soit 4 avec le 20m, le 30m, le 15m et le 10m.

08/07/2013 : Abandon de la réalisation et de l'installation d'un multi dipole, plus de HF en émission dans la station, uniquement de la réception sur les bandes de 136 à 500 KHz à l'aide d'une MiniWhip. La station sera active sur du 6m au 23cm et en portable pour la partie hyper.


> Sommaire